De retour à Oiseaux de terre

Harle Piette couple

48,00 

Sculpté en merisier, socle en granite rose, pattes en fil de cuivre, décorations ramassées sur l’estran en Manche. Dimensions

  • Mâle : L 50 mm, l 21 mm,H 55 mm,
  • Femelle L 50 mm, l 23 mm, h 55 mm,
  • Poussin L 18 mm, l 12 mm, h 12 mm.

En stock

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Harle piette

BIOMETRIE

Mergellus albellus ou Mergus albellus – Ordre des Ansériformes – Famille des Anatidés

Taille : 44 cm
Envergure : 55 à 69 cm.
Poids : 500 à 800 g

Longévité : 9ans

DESCRIPTION :

Mergus vient du latin mergo (plonger) qui a donné le mot italien Smergo (harle); Merganser, du latin maergus (plonger) et anser (oie). Mergellus vient aussi du latin mergo (plonger). C’est un diminutif de Mergus. Le terme Harle dériverait du nom islandais haveld, ou havella, qui désigne en cette langue Clangula hyemalis. Piette est un diminutif dérivé de Pie (noir et blanc) et s’applique (assez mal) aux dessins raffinés du plumage du mâle.

C’est le plus petit du groupe des Harles. Le mâle est quasiment tout blanc avec quelques taches noires éparses. La partie centrale du dos noire est prolongée par une culotte grise. Une marque circulaire noire entoure l’œil juste au dessous de la huppe blanche. Le cou de la femelle est gris surmonté d’une large calotte noire; le menton et la gorge sont blancs.

Habituellement discret, le mâle émet de faibles sifflements en cas de danger et la femelle un sonore karr kokokok roulé.

HABITAT :

Pendant la période nuptiale, le Harle piette fréquente les forêts humides et nordiques de la Scandinavie pourvues en grands arbres aux troncs creux propices à la nidification. Pendant la période d’hivernage, on le trouve plutôt sur les rives des lacs intérieurs ou des réservoirs artificiels mais aussi le long des côtes abritées aux eaux peu profondes ainsi que dans les estuaires et les baies au climat accueillant.

Il appartient à la catégorie des canards plongeurs. Ses immersions totales durent de 15 à 45 secondes, parfois jusque sous la glace quand cela est nécessaire. Le Harle piette est un migrateur qui au début de l’automne, quitte la Scandinavie et le nord de la Russie pour venir s’installer sur les cotes de la mer du Nord et de la Manche. Auparavant, ce n’était un visiteur de nos régions que lors d’hivers rudes où les lacs et cours d’eau de l’est de l’Europe étaient pris par les glaces. Ces dernières années, il semble que des modifications soient intervenues dans les habitudes et malgré des hivers moins rigoureux, les Harles piettes sont devenus des visiteurs réguliers y compris dans l’estuaire de la Loire.

Le Harle piette décolle la plupart du temps de la surface de l’eau. Son vol est rapide et les battements d’ailes sont précipités.

REPRODUCTION, NIDIFICATION :

Comme le Harle huppé, il affectionne particulièrement les forêts humides dont il utilise la cavité des grands arbres. Mais il accepte également sans réticence les nichoirs artificiels qui sont parfois installés. La femelle pond en moyenne de 6 à 9 œufs dont la durée d’incubation s’élève de 26 à 28 jours. Aucune information précise n’a été recueillie sur la date d’émancipation ou d’envol des jeunes.

ALIMENTATION :
C’est un carnivore qui se nourrit essentiellement de poissons, d’insectes aquatiques et de leurs larves.


MENACES :

La population nicheuse du Harle piette dans l’UE est en nette régression et est de l’ordre de 2.000 couples. Les causes principales de cette régression sont la modification de son habitat due au déboisement, la mise en culture ou la canalisation des rivières, la prédation par le Vison d’Amérique (Mustela vison) et la pollution des eaux.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Harle Piette couple”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Harle Bièvre sur l’eau
Harle Bièvre sur l’eau

  Fait avec du merisier, entièrement à la main, verni ensuite, entre chaque couche douze heures sont nécessaires. La plaque représente l’eau. Voici l’oiseau en son milieu naturel.Ici un lien pour connaître mieux le vie de l’oiseau. Une fiche explicative … Lire la suite­­

160,00  Ajouter au panier