De retour à Chouettes et hiboux

Hibou des Marais

52,00 

Pièce en hêtre, vernie, sur socle en granit rose de Fermanville (Manche) ou sur support chêne. Serres de 1 mm de diamètre en fil de cuivre.  L 40 mm, l 23 mm, h 50 mm.

En stock

Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

Hibou des marais

QUELQUES MESURES :
L : M : 37 cm – F : 38 cm
Env : M : 105 cm – F : 107 cm
Poids : M : 200-450 gr – F : 280-500 gr

DESCRIPTION :

Aussi grand que le Hibou moyen-duc, sa tête porte des aigrettes peu visibles faites de plumes allongées. Ses yeux jaunes sont cernés de noir et entourés de disques faciaux blancs. Son plumage est brun à jaune-roux rayé de brun-noir sur le dessus, tandis que des flammèches sombres parsèment le poitrail. Ses ailes sont assez longues et sa queue courte.

HABITAT :

L’une des rares espèces de hibou dont la répartition est pratiquement mondiale, répandu dans quasiment toute l’Europe, les individus du grand nord -migrateurs- vont hiverner dans les pays plus chaud l’hiver. Les individus du sud sont erratiques. En France, on ne compte qu’une centaine de couples. Il fréquente surtout les terrains découverts des plaines et des prairies humides voisines des étangs et des lacs ou bien les endroits boueux et les tourbières. Cet habitat est partagé à la fois par le Hibou des marais et le Hibou Moyen-duc. Malheureusement, la population du Hibou des marais a dramatiquement chuté à travers le monde entier au cours des dernières décennies.
Bien que considéré comme nicheur/ migrateur, quelques individus hivernent irrégulièrement bien que les observations de Hiboux des marais durant la période hivernale demeurent plutôt rares. En général, il arrive début avril et nous quitte l’automne naissant.
ALIMENTATION :

Sa nourriture est presque essentiellement constituée de campagnols (à 90 %), puis de petits rats et de souris, rarement d’oiseaux, de lézards et serpents parfois de quelques insectes.
Il chasse le jour en évoluant au-dessus du sol, ou perché sur un poste de guet d’où il guette ses proies pour ensuite se jeter dessus serres en avant. Au sol, il avale sa proie en entier, tête la première.
Pelote de réjection : 22 à 48 mm.

REPRODUCTION :

Il est abrité par de la végétation dense, sous des broussailles, des roseaux ou des touffes d’herbes, et souvent situé près de l’eau. Sa maturité sexuelle est atteinte vers la fin de la première année (au mois de mars ou avril), le mâle effectue des vols de parade circulaire au-dessus de son territoire tout en poussant des appels nuptiaux pour attirer la femelle. Le nid du Hibou des marais est creusé en avril par la femelle en grattant le sol. Le fond est garni de brins d’herbes et de plumes qu’elle arrache à sa poitrine.Après l’accouplement, le couple bâtit le nid à même le sol en creusant une cuvette qu’il garnit d’herbes sèches, de brindilles,etc. Parfois le nid peut être tout simplement obtenu par le tassement de la végétation sous le corps de l’oiseau.
Ponte : de mars à juin, 4 à 7 œufs, de façon échelonnée (1 œuf toutes les 48 h). Ce qui fait que chaque poussin sera donc plus vieux de 48 h que ses frères et sœurs. Les années où abondent les rongeurs, la femelle peut pondre jusqu’à 14 œufs. Elle commence à couver dès le premier ce qui fait que les petits éclosent successivement au bout de 24 à 27 jours. Le mâle monte la garde aux alentours, et apporte la nourriture à toute la famille. Les jeunes grandissent très vite après la naissance et commencent à fureter autour du nid vers le douzième jour. Leur plumage est complet au bout de 4 semaines.Les petits hiboux s’éloignent du nid vers 3 à 4 semaines, et prennent leur envol vers 5 semaines.
Œuf : 35 ~ 45 X 29 ~33 mm, blanc mat pur.

PROTECTION :

Le Hibou des marais bénéficie d’une protection totale sur le territoire français depuis l’arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire. Il est inscrit à l’annexe I de la directive Oiseaux de l’Union européenne. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l’enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu’il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l’utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l’acheter.

 

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Hibou des Marais”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Hibou grand duc
Hibou grand duc
En hêtre, sculpté dans la masse. Sculpté plume par plume, puis verni. Socle en chêne. Serres en fil de cuivre de 1mm d'épaisseur. Décoration ramassée sur l'estran en Manche.L 64 mm, l 40 mm, h 40 mm.  
52,00  Ajouter au panier
Chouette Tengmalm
Chouette de Tengmalm
Chouette en hêtre, garniture en granit rose. Perchée sur une branche. Veuillez cliquer sur l'image pour la voir en détail.
46,00  Ajouter au panier
Chouette Harfang
Chouette Harfang des neiges
Chouette en hêtre sculptée dans la masse, serres en fil de cuivre de 1mm de diamètre. Il existe une version sans serres et nature (sans vernis). Dimensions des pièces :
  • Mâle : L 40 mm, l 50 mm, h  24 mm,
  • Femelle L 50 mm, l 94 mm, h 14 mm.
52,00  Ajouter au panier
Chouette chevêche
Chouette chevêche
Dimensions : L 56 mm, l : 24 mm, h : 52 mm. Chouette chevêche d'Athéna, sculptée en bois de hêtre, les serres sont en fil de cuivre de 0,7 mm de diamètre. Deux versions possibles soit sur support granit, soit sur écorce. Peut faire partie d'une collection, nous avons plusieurs chouette et hiboux dans notre catalogue. Explications sur la vie de l'oiseau en cliquant ici. Chouette chevêche Vous pouvez être tenus au courant de nos actualités en recevant notre newsletter, inscription ici : [wysija_form id="1"]
46,00  Ajouter au panier