De retour à Oiseaux de terre

Martinet à ventre blanc.

34,00 

Fait en merisier sur socle en granit rose de Fermanville (Manche) Dimensions : L90 mm l 31,5 mm, H 30 mm. Les plumes sont sculptées une par une au petit ciseau gouge. Vernis ensuite. Le granit présente trois côtés droits, ce qui vous permet de choisir la position d’exposition.

Plus que 1 en stock

Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

capture-decran-2016-10-02-a-13-01-15

BIOMETRIE :

Taille : 22 cm
Envergure : 54 à 60 cm.
Poids : 80 à 120 g

COMPORTEMENT :
Comme tous les martinets, le Martinet à ventre blanc fait admirer sa technique de vol en chasse ou en jeux de poursuite, rendue plus impressionnante encore par son gabarit et par ses battements d’ailes plus lents qui dégagent une impression de puissance nonchalante. Il chasse dans l’air des moucherons dont il fait une boule et ne redescend à terre que si la boule est d’une centaine d’insectes. Il parcourent de nombreux kilomètres et sont même capables de dormir en vol à plus de 1 500 m d’altitude ! Il ne se pose que pour la reproduction. Contrairement à l’hirondelle, il ne se pose pas sur les fils électriques. Il est présent dans nos régions d’Avril à Août.

HABITAT :

Comme pour presque tous les martinets, l’habitat est essentiellement un lieu où les proies peuvent être capturées. Le Martinet à ventre blanc évite les zones avec de nombreux obstacles comme les arbres et les immeubles (sauf pour nidifier). Le Martinet à ventre blanc choisit plutôt, pour ses colonies, des sites naturels constitués d’anfractuosités dans des parois rocheuses verticales, même si l’on observe sporadiquement des nidifications dans les structures des édifices urbains. Son prédateur est le faucon. 

CHANT : 

REPRODUCTION :

Pendant la saison de reproduction, le Martinet à ventre blanc effectue des parades aériennes. Le couple se détache du groupe et les deux partenaires volent ensemble. Une autre parade montre deux mâles poursuivant une femelle en volant au milieu d’obstacles tout en criant continuellement. Ces vols peuvent durer plus de cinq minutes, et les oiseaux peuvent s’élever jusqu’à 150 mètres de hauteur au maximum du vol. Les mâles se battent rarement pendant ces parades.
Le Martinet à ventre blanc est monogame et les liens du couple durent longtemps, plus de dix ans. L’accouplement a lieu au nid ou en vol, après les parades aériennes.

Il se reproduit sur les falaises dans les collines et les montagnes, dans les gorges, sur les falaises côtières et quelquefois dans des trous d’arbres. Il nidifie dans des grottes et des crevasses rocheuses sur les falaises. Mais on le trouve également sur les hauts immeubles en ville. Entre un et cinq œufs sont pondus courant mai sur un garnissage de matériaux tels que plumes, paille et fils textiles. Après une couvaison de trois semaines, les jeunes sont nourris de balles d’insectes capturés en vol par les parents, jusqu’à l’envol qui a lieu en juillet, soit huit à neuf semaines plus tard en fonction des conditions climatiques, donc de la productivité de la chasse.Il se reproduit généralement en dessous de 1500 mètres, occasionnellement jusqu’à 2300 mètres ou plus en fonction de la distribution. Dans l’Himalaya, il se nourrit jusqu’à 3700 mètres d’altitude.

PROTECTION, MENACES : 

Le Martinet à ventre blanc est assez commun localement ou même commun à travers sa distribution. Il est même abondant dans certaines régions. Quelques colonies peuvent être détruites à cause du mauvais temps ou des vents violents, mais les nids se trouvent généralement dans des endroits inaccessibles.
Une estimation très approximative évalue la population globale à 1 000 000/4 000 000 d’individus. Cette population est stable et actuellement, le Martinet à ventre blanc ne semble pas menacé.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Martinet à ventre blanc.”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Hirondelle rustique
Hirondelle rustique
Hirondelle rustique en merisier, pattes en fil de cuivre, plumes sculptées une par une, puis vernissage et fixation sur un socle en bois. Dimensions L 118 mm, l 31,5 mm, h 45 mm.
34,00  Ajouter au panier