De retour à Oiseaux de terre

Roitelet triple bandeau

34,00 

Sculpté en merisier, socle en chêne, pattes en fil de cuivre, perché sur des branches de noisetier du jardin. Dimensions : L 50mm, l 30mm, h 25 mm.

Plus que 1 en stock

Catégorie :

Description

 

Roitelet triple bandeaufirecrest-236007_640

Biométrie :

Taille : 9 cm

Envergure : 14 à 16 cms

Poids : 5 à 7 Grs

Longévité : 4 à 7 ans.

 

HABITAT : 

 Son aire de répartition est nettement plus réduite que celle du Roitelet huppé. Même si, ces dernières années, on a constaté une expansion vers le nord, elle demeure centrée sur le sud-ouest de l’Europe, en plus de la région méditerranéenne, de l’Europe Occidentale et Centrale. Le Roitelet triple-bandeau a une moins grande prédilection pour les conifères que son cousin et on le retrouve assez communément dans tout habitat boisé qui lui convient : forêts de feuillus, forêts mixtes, sous-bois denses, parcs avec buissons, maquis élevés, landes arborées et zones de chênes rabougris à feuilles persistantes. Il peut aussi être commun dans les forêts mixtes, selon la distribution. Il a alors une préférence pour les chênes (Quercus).
Cette espèce est habituellement vue à basse altitude jusqu’à 1000 mètres, mais plus haut en Afrique du Nord où on la trouve jusqu’à 1600 mètres.

COMPORTEMENT :

Chant :

Comme le Roitelet huppé, il peut se joindre aux rondes de mésanges et aux autres petits oiseaux en hiver. Ses couleurs vives sur la tête jouent un rôle dans la communication entre membres de la même espèce dans la végétation dense, notamment pendant la période de reproduction et pour le nourrissage des jeunes alors qu’ils ont quitté leur nid. En France, cet oiseau est sédentaire mais certaines espèces nidificatrices en Europe Centrale migrent vers la Méditerranée, sur les bords de la mer Noire ou en Afrique du Nord.

ALIMENTATION :

Comme le Roitelet huppé, le Roitelet triple-bandeau mange presque exclusivement de la nourriture d’origine animale. Cependant, il présente des habitudes alimentaires quelque peu différentes de celles de son cousin ayant tendance à se nourrir plus bas, restant de préférence dans les sous-bois ou dans le bas des arbres. Il attrape occasionnellement ses proies en voletant à l’extrémité des branches ou plus souvent capture les insectes dissimulés sous les feuilles.

REPRODUCTION ET NIDIFICATION : 

La période de nidification se situe d’avril en août. Une ou deux couvées annuelles sont possibles. Le roitelet triple bandeau construit un nid sphérique incroyablement grand, aux parois épaisses, s’ouvrant par un orifice au sommet : ce nid est essentiellement composé de mousse et de peluches végétales, tapissé de crins, de toiles d’araignées et de plumes. Il est placé dans un conifère, une cavité d’arbre ou de mur ; il peut être également suspendu à l’extrémité d’une branche. Alors que chez le Roitelet huppé, le nid est construit par les deux partenaires, chez le triple-bandeau, la tâche incombe entièrement à la femelle, pendant que le mâle lui apporte ‘son simple soutien moral’. La ponte est constituée de 7 à 9 oeufs blanchâtres dont l’incubation dure de 14 à 16 jours. Les oisillons quittent le nid au bout de 19 à 24 jours après l’éclosion et gardent leur plumage juvénile pendant 3 mois.

Plus d’informations : Roitelet TB

Poésie de mon amie de “oiseaux-birds” : http://www.oiseaux-birds.com/poeme-roitelet-triple-bandeau.html

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Roitelet triple bandeau”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Roitelet Huppé
Roitelet Huppé
Dimensions en mm : L25, l : 48, h : 60 Socle en chêne, oiseau sculpté en merisier, et verni. Pattes en fil de cuivre. Perché sur une branche de noisetier du jardin. Décorations ramassées en forêt.
34,00  Ajouter au panier