De retour à Animaux de la forêt

Rouge gorge familier

28,00 

Rouge gorge en merisier, fixé sur une branche en bois et sur un socle en granit de Fermanville. Pattes en fil de cuivre.Dimensions : L 60mm, l 60mm, h 25mm. Existe en version chantant.

Plus que 1 en stock

Description

 

 

Erythacus rubecula – Ordre des Passériformes – Famille des Turdidés

BIOMETRIE:
L: 14cm: Env: 20-22 cm; Poids: 15-20 g

LONGEVITE: environ 10 ans

DESCRIPTION :

Passéridés vient du latin passer (moineau). Un vieux nom de la femelle est passerelle. Turdidés vient du latin trudus (Grive). Erythacus, du grec érithakos (le rougegorge; Aristote). Pline parle d’un erithacus, oiseau que l’on ne voit qu’en hiver et qui, au printemps, se métamrophose en rougequeue. Rubecula, diminutif du latin rubor (rouge) et rubeo (être rouge), ce diminutif pouvant indiquer que sa gorge est plutôt orange.

Le Rouge gorge familier est aisément reconnaissable avec sa poitrine et la face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures son brun-vert-olive, ainsi que les ailes et la queue. Le bec conique est brun foncé avec la base claire. Les yeux sont noirs. Les pattes fines et les doigts sont brun clair. Le juvénile a les parties inférieures densément tachetées de brun Jusqu’à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l’adulte.

Son chant est une série de gazouillis ténus, doux et clairs, et de courts trilles, avec des arrêts brusques. Pendant l’automne, son chant est plus doux.

HABITAT :

Le Rouge gorge fréquente les terrains boisés, le bocage, les taillis, les forêts, les parcs et les jardins aussi bien dans les régions les plus isolées que dans les villes. La femelle bouge sur de courtes distances après la saison de reproduction, jusqu’à un territoire hivernal proche où elle pourra se nourrir. Le mâle garde le même territoire toute l’année.

Quand il est sur le sol, il prend une posture dressée. Il agite ses ailes et sa queue en permanence. Il vole d’un perchoir bas à un autre en voletant. Quand il est en alerte, il agite et dresse sa queue. On le voit souvent près des habitations. Il entre parfois dans les maisons. Ce sont des oiseaux agressifs, et ils se battent entre mâles d’une façon haineuse, et ces combats peuvent voir la mort de l’un des deux adversaires. Ils sont hautement territoriaux, exposant leur poitrine orange vers tout intrus. Les combats débutent par des coups à l’intrus, donnés avec les pattes et les ailes, ou en délogeant l’oiseau de son perchoir. Ensuite, les deux opposants commencent à rouler sur le sol, et à voltiger l’un face à l’autre en donnant des coups de griffes. Chaque oiseau essaie de clouer son rival au sol. Les combats peuvent durer une minute, une heure ou bien plus.

Le Rouge gorge vole bas et voltige sous le couvert végétal.

NIDIFICATION :

La femelle construit le nid, en le cachant dans la végétation dense. C’est une structure en forme de dôme, faite avec des feuilles, de la mousse et des plumes, et tapissée de radicelles et de poils. Le nid peut être situé dans n’importe quel endroit où il peut s’installer. La femelle dépose 5 à 7 oeufs blancs avec des taches rouges. L’incubation dure de 11 à 14 jours, assurée par la femelle qui est nourrie trois fois par heure par le mâle. Les poussins sont nidicoles, nourris et protégés par les parents. Ils quittent le nid au bout de 12 à 15 jours après la naissance, et deviennent indépendants à l’âge de trois semaines. Cette espèce produit deux à trois couvées par an.

ALIMENTATION :

Le Rouge gorge familier se nourrit essentiellement d’insectes et de petits invertébrés, mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Il peut fréquenter les mangeoires en hiver.

Le Rouge gorge familier est largement répandu dans la majeure partie de l’Europe.

 

 

 

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rouge gorge familier”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *